Mon MAG

poids.jpg

Le poids parlons-en !

Le corps de chaque personne tend à se maintenir dans une fourchette de poids pour lequel il est "programmé", c'est un peu l'exemple de notre température corporelle qui se maintien aux alentours de 37°C. Ce poids "programmé" diffère d'un individu à l'autre. Il n'y a pas de norme universelle à atteindre, nous ne sommes pas tous fait pour être

minces ! 

Pour beaucoup de personnes, le poids "programmé" ne convient pas. C'est à ce moment là que les régimes arrivent. malheureusement, avec ces derniers nous ne faisons que détériorer notre métabolisme qui, au fil du temps, se dérégle et fait que nous regrossissons.

Ecouter son corps, c'est l'objectif prépondérant pour retrouver son poids d'équilibre. 

Les envies de manger émotionnelles

 

L'envie de manger est stimulée par la faim ce qui signifie que le corps a besoin d'énergie. En terme de régulation du poids, il est donc souhaitable de manger lorsqu'on a faim.

Ce n'est pas toujours le cas …

Pour beaucoup, nous mangeons par automatisme (« parce que c'est l'heure », « parce qu'il faut manger un fruit en dessert », « parce qu'il ne faut pas sauter le petit-déjeuner », etc).

Parfois on mange aussi en réaction à une émotion (sentiments de tristesse, de contrariété, de joie, parce qu'on s'ennuie, on se félicite d'avoir accompli une grande tâche, etc).

Lorsque la prise alimentaire est motivée par une émotion, les envies vont se porter sur des aliments riches en calories … et c'est normal !

Ce sont eux qui ont ce pouvoir réconfortant. Il est donc inutile de se jeter sur une pomme lorsqu'on a envie de chocolat puisqu'elle n'apaisera pas l'envie. Elle apportera simplement des calories supplémentaires car nous finirons sûrement par manger le chocolat.

 

Plus on cherche à lutter contre une envie de manger émotionnelle, plus elle s'amplifie et risque de se transformer en compulsion qui se traduit par un sentiment de culpabilité très fort.

 

Se réconforter en mangeant est tout à fait normal et cela n'impactera pas votre poids à certaines conditions. Pour se faire, il faut  avoir ces 3 ingrédients :

- Prendre l'aliment qui vous fait envie

- Accepter de répondre à l'envie de manger émotionnelle et vraiment s'autoriser ce réconfort

- Porter attention à ses sensations sensorielles

Alimentation et confinement

 

Pendant le confinement, beaucoup de personnes se sont mises derrière les fourneaux et ont vu leur poids se reporter sur la balance.

Ce résultat est causé par la balance énergétique qui n'était pas identique entre les apports caloriques et les dépenses. Mes ingrédients pour ce second confinement réussi :

- Mangez selon votre faim ! C'est normal d'avoir moins faim que d'habitude puisqu'on bouge moins.

- Essayez de bouger du mieux que vous pouvez ! Les recommandations de 30 minutes d'activité physique par jour sont toujours valables. Pensez à vous lever, vous étirez, faire quelques exercices musculaires (dansez avec vos enfants, gymnastique, etc)

- Équilibrez vos repas ! Mangez varié

  

STOP aux idées reçues !

 

« Manger des féculents font grossir. »

« Je dois manger très léger le soir »

« Je dois limiter au maximum les matières grasses »

« Faire une cure de fruits ça fait maigrir »

etc …

Et si tout ça était faux !

Ce n'est pas la qualité de l'aliment qui fait grossir ou maigrir, c'est la quantité !

Beaucoup de magasines féminins et émissions prônent toutes ces idées fausses. Conclusion, vous perdez confiance en vous puisqu'il n'y a pas de résultat à la clé.

Pour ne pas perdre espoir, l'approche anti-régime que je mets en place vous sera bénéfique pour retrouver le plaisir de manger tout en retrouovant votre poids d'équilibre.

NOVEMBRE : le mois sans tabac

 

L'arrêt de la cigarette est un facteur de stress notamment sur la prise de poids.

Il engendre bien souvent une consommation alimentaire plus soutenue qu'avant par automatisme (porter la main à la bouche). L'absence de nicotine créée un manque qui se répercute sur les aliments appréciés et donc caloriques.

 

Nous verrons ensemble les choses à mettre en place pour combler ce manque. Avec plusieurs outils et notamment « manger en pleine conscience » vous verrez qu'il n'y aura pas d'impact sur votre poids en arrêtant de fumer.

Alors jeter vous à l'eau !